Trefle Noir
Hello There, Guest! Register
Welcome, Guest
You have to register before you can post on our site.

Username
  

Password
  





Search Forums

(Advanced Search)

Forum Statistics
» Members: 32
» Latest member: Acrylic
» Forum threads: 12
» Forum posts: 56

Full Statistics

Online Users
There are currently 5 online users.
» 0 Member(s) | 5 Guest(s)

Latest Threads
Trez Nuans 2 seum
Forum: Wall of Shame
Last Post: Hebur
27-10-2019, 10:18 AM
» Replies: 1
» Views: 698
Génie à grandes oreilles
Forum: Wall of Shame
Last Post: Acrylic
27-10-2019, 03:25 AM
» Replies: 4
» Views: 1,371
Blynder [suspendue]
Forum: Recrutement
Last Post: Nenni / Loll
15-10-2019, 07:46 PM
» Replies: 6
» Views: 576
JudgeDead : Une affaire s...
Forum: Wall of Shame
Last Post: Bogo
09-10-2019, 10:54 AM
» Replies: 4
» Views: 1,351
Trèfle Noír - Laïus d'un ...
Forum: Recrutement
Last Post: kyze
30-09-2019, 10:14 PM
» Replies: 0
» Views: 1,408
Charte de guilde
Forum: Recrutement
Last Post: kyze
30-09-2019, 10:11 PM
» Replies: 0
» Views: 742

 
  Trez Nuans 2 seum
Posted by: Acrylic - 27-10-2019, 03:17 AM - Forum: Wall of Shame - Replies (1)

[Image: 9wjh.jpg]

Print this item

  Blynder [suspendue]
Posted by: Blynder - 10-10-2019, 09:17 PM - Forum: Recrutement - Replies (6)

Hello !

Je m'appelle Jérôme, 24 ans et fier représentant de la Belgique !

Étant actuellement sur Wow Classic et activement à la recherche d'une guilde Pvp ( qui est... disons... plutôt rare ... ). J'ai donc eu vent de votre guilde auprès de mon frère, Hanodain. Après avoir discuté brièvement avec votre GM, j'ai donc décidé de poster ma candidature.

Je joue un gnome guerrier, de niveau 60 sur le serveur Sulfuron, pourquoi un gnome ? Pour son racial Pvp totalement insane. 

Je suis à la recherche des compagnons qui n'attendent pas d'avoir une carotte devant eux pour sortir de leur ville préféré ou de leur spam donjon quotidien afin de PVP sauvage bien comme il faut. Si j'ai repris l'aventure de Wow, ce n'est pas pour taper du bot à longueur de journée... Ça me désole même de devoir en faire actuellement pour avoir un minimum d'équipements pour Pvp.
J'espère donc, trouver en votre guilde, des membres actifs ayant le sang chaud et prêt à Pvp bien comme il faut durant des heures !

En matière de palmarès, malheureusement je n'ai pas énormément à vous raconter. J'ai beaucoup joué à l'époque de burning crusade, qui est, et sera pour moi mon époque fétiche. J'ai tout de même monté un personnage niveau max sur retail, mais bien trop peu jouer après avoir atteint le niveau maximum pour avoir quoi que ce soit à vous donner. Néanmoins, sur bc, je me rappelle avoir atteint le stuff s4 presque complet, il me manquait les épaulières, c'est tout ce dont je me souviens.

En matière d'horaire, je peux être disponible la majorité des soirs, et en fonction de mon horaire, des journées entières en semaine.

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à réagir ou à m'envoyer un message In Game ( pseudo : Blynder ).

Merci d'avance Smile

Print this item

  Génie à grandes oreilles
Posted by: Bogo - 07-10-2019, 05:11 PM - Forum: Wall of Shame - Replies (4)

Je ne vais pas vous raconter l'histoire de Dumbo car elle est un peu triste,
mais celle d'une autre espèce le Dorianus Débilonus, persuadé d'être un génie du mal
il arrive difficilement à faire ses lacets... Bref voilà son histoire

TOUM TOUM


[Image: xyS5Jjc.gif]


[Image: tLq1P5u.gif]


Je post ici son paint, d'ailleurs celui qui arrive à comprendre son paint (je réflechis au cadeau), sera en plus pris d'office au TN !

[Image: Go0xcJQ.png]

[Image: JyGOp2v.png]

Print this item

  JudgeDead : Une affaire salée
Posted by: Vaelia - 06-10-2019, 07:27 PM - Forum: Wall of Shame - Replies (4)

[Image: Asmodai.png]

Print this item

  Trèfle Noír - Laïus d'un avènement
Posted by: kyze - 30-09-2019, 10:14 PM - Forum: Recrutement - No Replies

Chapître I - L'avènement

Varian était agacé, soucieux. Les missives nocturnes estampillées "top secret" du SI7 étaient rares. De leur rareté naissaient d'ailleurs tout le sérieux et la crédibilité véhiculés par ces informations que redoutait tant Varian. Les dernières en date lui avaient tour à tour annoncé le soulèvement du Marteau du Crépuscule et l'émergence imminente d'un cataclysme qui balafrerait à jamais le visage des terres qu'il avait autrefois foulé avec paix et amour. Le Marteau du Crépuscules... Alors qu'il y repensait, en foulant à grandes enjambées les corridors souterrains de Hurlevent le menant jusqu'au quartier général du SI7, il ne put s'empêcher de réfréner un rictus dégoutté illustrant là toute sa frustration et sa haine profonde envers ces traîtres infâmes. Immondes crapules qui s'étaient sournoisement faufilé jusqu'aux plus hautes castes de son royaume tant affaibli par les nombreuses pertes humaines et financières qu'avait coûté sa douloureuse mais néanmoins nécessaire campagne pour le Norfendre. Le royaume n'avait jamais été aussi affaibli et son peuple n'avait jamais autant souffert que depuis le bouleversement engendré par ces tragiques évènements. Et pourtant, un nouvel ennemi semblait décidé à sortir de l'ombre à ce moment si critique...

Qui vient encore me frapper dans le dos ? se demanda-t-il alors qu'il pressait le pas sous les volutes rougeâtres des flambeaux qui jalonnaient les murs humides de ces sombres couloirs sans fin. Qui ose me porter une nouvelle estocade ? ressassait-il avec acharnement.

Effectivement, les missives du SI7 n'apportaient généralement rien de bon et cette dernière ne semblait pas faire exception : "Diplomates en exercice menacés. Meurtres multiples. Trèfle Noír identifié." y était consigné sous le cachet de cire rouge propre à la garde rapprochée du Trône.

- Balivernes ! grommela-t-il agacé. Toutes ces années, les histoires ou plutôt les mythes au sujet du Trèfle Noír n'avait cessé de se répandre dans les couloirs, les commerces et les cours, au détour d'une ruelle ou même susurré à demi-mot dans les assemblées de gentilshommes. Il se disait qu'il s'agissait d'une vague organisation secrète n'agissant que pour son propre compte et déployant ses tentacules jusque dans les plus hautes sphères de l'administration. On ne savait pas qui ils étaient ni ce qu'ils projetaient de faire mais leur marge de manoeuvre politique était, paraîtrait-il, quasi infinie. Certains rejetaient ces propos en bloc d'un revers d'ironie, d'autres y croyaient fermement et affirmaient qu'il s'agissait de fanatiques finement rodés à l'art de la guerre mais personne n'avait jusqu'alors pu apporter la moindre preuve de l'existence d'une telle structure ou d'un tel ordre, aussi secret soit-il. Varian avait d'ailleurs dépêché ses plus fidèles infiltrés aux quatre coins d'Azeroth afin de corroborer, sinon d'infirmer l'existence de cette mystérieuse confrérie. A l'époque, tous étaient revenus sans la moindre source fiable, le moindre élément concret permettant de prouver quoi que ce soit. Tant au sujet d'une telle organisation que des individus qui pouvaient la composer. Lasse de ce temps perdu et de ce manque évident de résultats, Varian et ses plus hauts dignitaires avaient classé le dossier et préféré conclure à un mythe sans fond, une plate rumeur bonne à faire parler les alcooliques en manque de considération des tavernes les moins fréquentables du Royaume de l'Est. Mais si le SI7 venait au beau milieu de la nuit affirmer le contraire, tout portait à penser qu'il s'agissait de la pure et simple vérité. Et il y avait de quoi se méfier car non seulement le Trèfle Noir existerait bel et bien, mais il semblerait par ailleurs décidé à le faire savoir au vu et au su de tous. Pourquoi donc ? Dans quel but ? songeât silencieusement Varian dans un pas pressé.

- Bonsoir Sir ! - lancèrent les agents à la vue de Varian alors qu'il arrivait finalement dans l'une des succursales du quartier général.
- Quelle est la situation messieurs ? s'enquit immédiatement le Roi.
- Sir Varian, à 2h00 frappante cette nuit, ont été simultanément perpétrés les assassinats de sept grands diplomates Taurens, Trolls et Sin'Dorei en exercice au sein de nos principales capitales.
- Comment cela est-il seulement possible ? Les diplomates bénéficient d'une sécurité rapprochée presque aussi importante que celle de mes propres quartiers personnels. Sur conseil de dame Jaïna, j'avais même fait renforcer cette dernière depuis les récents évènements survenus avec la Horde afin de leur témoigner la bonne foi de l'Alliance et ré-instaurer un semblant de climat de confiance !
- Nous... nous ne savons guère Sir... - répondit embêté l'adjudant. Nos agents n'ont rien entendu et nous n'avons retrouvé aucune trace d'effraction extérieure.
- Pire - reprit le commandant en chef - Il n'y a même aucune trace de lute, juste les corps des diplomates baignant dans leur sang. Quoi que ce fut, c'est un travail d'une extrême hardiesse et d'une précision impeccable Sir.
- Et qu'est-ce qui vous fait justement penser qu'il s'agit du Trèfle Noir alors ? demanda Varian, passablement irrité par la nouvelle.
- Ceci - lui répondit l'agent.

Il présenta une enveloppe. Varian la saisit, surpris, y plongea la main et en sortit une carte sombre sans aucun reflet. Comme subjugué un court instant, le roi ne put s'empêcher de l'admirer dans son ensemble. Les contours, nappés de feuille d'or et d'une finition irréprochable, dessinaient des courbes et des déliés d'une rare qualité. Ces derniers semblaient recouvrir une surface mate et unie d'une profondeur quasi hypnotisante. Sur l'un des deux flancs de la carte, était enfin représenté un As de Trèfle de couleur ébène. De ce trèfle se dégageait la plus intense des noirceurs qu'il lui avait été donné de contempler. Bien plus qu'une simple carte en fait, comme si ce trèfle répandait son ombre toute entière dans ce grand hall en guise d'avertissement solennel.

Varian ferma les yeux, visiblement éprouvé et se ressaisit soudainement. Maintenant que cette menace semblait tout à fait concrète et portait un nom, se pourrait-il qu'au sein même de ses troupes d'élites se cachent de fourbes taupes de cette sombre organisation ? Cette idée lui glaça le sang un instant, cela signifiait que la sécurité du royaume n'était plus étanche. D'ailleurs la mort de ces diplomates au coeur même de ces capitales les plus défendues ne laissait que peu de doutes quant à cette supposition. Il tenta de garder son calme malgré tout. Quels intérêts avaient-ils à mettre sur la sellette le frêle équilibre encore existant entre l'Alliance et la Horde et à faire croire à Garrosh que ces meurtres aient été volontairement perpétrés par l'Alliance ? Quoi qu'il en soit, ça ne pouvait tomber à pire moment et Varian se dit que ceci ne devait pas non plus être le fruit du hasard.

- Encore une chose Sir. - l'interpella l'un des agents qui jusqu'à présent était resté aussi discret que ce qu'on peut attendre de la part d'un agent secret. Sur l'un des corps était déposé cette missive. Il l'a tendit au Roi qui la saisit aussitôt, les yeux écarquillés. Par mesure de sécurité, le cachet noir flanqué d'un sceau en forme de trèfle avait été levé et la lettre déroulée. Varian posa ses yeux sur les lettres d'encre noire qui venaient danser sur le papier feutré, comme pour le narguer.

« Sir Varian,

Vous venez de découvrir, ce soir, les corps inertes de sept diplomates de la Horde en mission sous votre protection. Sachez dès à présent que le Trèfle Noír revendique l'entièreté de ces assassinats. Vous avez d'ailleurs pu constater l'étendue de notre détermination ainsi que l'implacable force de frappe de notre organisation et ce presque sous vos yeux.

Depuis des temps immémoriaux, nos pères ont toujours su conserver l'anonymat et le mystère autour du Trèfle Noír. Pour des raisons qui nous sont propres, dans les semaines et mois à venir, nombre d'agents dormants viendront rejoindre la partie émergée de l'iceberg et de nombreuses têtes iront s'ajouter à la liste de nos forfaits, faisant fi des distinctions qui vous opposent à la Horde.

Nous prenons ce dont nous avons besoin et nous nous dirigeons inéluctablement vers notre but en accord avec un schéma dont vous n'êtes qu'un pantin de plus, tout comme vos ennemis historiques. Nous n'avons que faire de vos querelles intestines aveugles, le Trèfle Noír n'a pour parti que son pouvoir ultime et pour patrie les âmes de ses dévoués.

Notre Organisation est bien plus large que vous ne pourrez jamais l'imaginer. Comprenez donc ceci : Toute action à notre encontre serait une hérésie maintenant que nous daignons montrer nos visages. Nous vous souhaitons raisonnablement de ne pas vous mettre en travers du chemin nous menant à notre Œuvre.

Le Trèfle Noír

Post Scriptum : Noraj bro. »



Chapître II - Le rite initiatique

- Vous pouvez l'enlever.

La cagoule glissa sur le visage de la recrue et laissa apparaître les volutes laiteuses s'élevant des flambeaux disposés devant chacune des immenses arches de pierre de l'arène des Gurubashi. Malgré l'obscurité générale, ce ne fut pourtant pas un air frais et salvateur qui pénétra alors dans les poumons du « petit dernier », mais plutôt les bouffées âcres particulières des nuits lourdes et humides de Strangleronce.

- Nous ne sommes pas une meute de chiens - entama le Grand Maître de l'organisation en glissant un regard complice à l'un des worgens de leur troupe de combat - Aussi ne t'attaquerons-nous pas tels des traîtres. Toutefois tu devras affronter chacune des dix classes présentes parmi nos rangs afin de faire tes preuves et nous permettre de juger de ton opiniâtreté et de ta capacité de discernement, savoir ce dont tu seras capable pour sauver tes frères au combat car si jusqu'à présent, tu as sû faire tes preuves en temps qu'agent dormant, il faudra faire encore mieux maintenant que ton nom et ton visage seront associés au Trèfle Noír aux yeux de tous.

La vue encore embrumée, le jeuné dévot distingua les dizaines d'yeux qui le scrutaient intensément, baignant entre les effluves lumineux rouges et les immenses fumées noirâtres des braseros.

- Es-tu prêt mon enfant ? - s'enquit soudainement le Grand Maître d'un air moqueur - car le combat, lui, n'attend jamais !
- Ou... oui - balbutia la brave recrue se relevant hâtivement.
- Très bien alors. Voici ton arme, paladin.
- Mais... C'est une baguette ! s’insurgeât dans un instant de panique le jeune homme, alors qu'au loin descendait des marches d'un pas lourd la silhouette d'un imposant guerrier draeneï.
- La vie n'est pas toujours rose, paladin - lançât le général d'un rictus amusé en s'éloignant. - - Que le combat commence !



Chapître III - Le soulèvement

Les trompettes retentissent et déchirent le ciel d'Hurlevent, c'est l'heure.

La haute stature féminine de la guerrière draeneï avance vers la lumière dans ce couloir sombre. L'atmosphère humide souligne la forte odeur de renfermé typique des corridors parcourant les surplombs de la capitale.

- Les armées se lèvent Monseigneur, il est l'heure. lança la guerrière rejoignant deux silhouettes adossées aux remparts, l'une courte, l'autre bien plus imposante bien que ramassée sur elle-même, à la façon bien reconnaissable des worgens.
- L'heure de faire brûler ces chiens galeux de la Horde mon mignon, hihihi - acquiesça d'un rire dangereusement détaché la jeune mage enjouée en s'adressant à son placide élémentaire d'eau. J'ai quelques javelots tout prêts à transpercer les dépouilles de ces bâtards informes et sans honneur ! Oh ouiii !
- Maheve, tu as bien trop côtoyé les démonistes et le monde des morts, parfois tu m’inquiètes presque. répondit, impassible, le semi-loup.
- Ben quoi ?! se renfrogna dans une moue boudeuse la gnome visiblement vexée.
- Peu m'importe ces abrutis de la Horde obnubilés par la soif de vengeance. Pareil pour ces glands naïfs de l'Alliance pressés de nous servir de tapis rouge pour nous mener à la gorge de Garrosh. Peu m'importe d'ailleurs Garrosh désormais, vous savez pourquoi nous y allons.
- Certes Monseigneur - rétorqua l'officier guerrière - Garrosh n'a pas été à la hauteur de nos espérances, si bien que je me désole de vous avoir incité à jouer la carte de Magatha Totem-sinistre pour le mener à son ascension.
- C'est entièrement ma faute ma brave Sanaren, nous ne pouvions nous douter que Garrosh et ses généraux, d'ordinaire si prévisibles, n'entreraient pas en guerre ouverte en représailles des assassinats perpétrés contre leurs diplomates.
- Pff, crétins verts ! marmonna Maheve.
- Il faut croire qu'il leur arrive tout de même parfois de réfléchir. répondit Sanaren.
- Qu'importe, si la subtilité n'a pas fonctionné, nous passerons donc en force. reprit le chasseur. Le chaos perpétré par les meurtres de leurs Chefs de Guerre aura l'effet d'une traînée de poudre et poussera la Horde dans une rage meurtrière. Qu'ils sombrent ou qu'ils piétinent ensuite l'Alliance sera quoi qu'il en soit nettement plus profitable à notre Dessein que cette latence martiale dans laquelle ils se sont enlisés. Rassemblez nos dévoués, que notre emprise s'abatte définitivement sur ce monde prêt à exploser.
- Oh oui ! Plus de morts pour nous mon mignon ! Plus ! hihihi ! éclata la mage, décidément flippante.

Print this item

  Charte de guilde
Posted by: kyze - 30-09-2019, 10:11 PM - Forum: Recrutement - No Replies

Présentation de la guilde :

Le Trèfle Noír est une guilde strictement JcJ à la fois portée sur le JcJ de raid en extérieur et sur les champs de batailles côtés. Le JcE ne fait absolument pas partie de nos pratiques régulières, toutefois, vous pouvez vaquer à vos occupations préférées tant que vous répondez systématiquement à l'appel de l'un de nos membres en prise avec l'ennemi. L'entraide et la cohésion sont et doivent impérativement rester les piliers centraux de notre Organisation pour que chacun de nos membres sache qu'il peut compter sur l'aide de ses comparses.


I. Global
- Recrutement ouvert exclusivement aux personnages principaux (mains) de niveau maximum et dont le stuff est à jour et cohérent.

- Nous recrutons des joueurs âgés de 18 ans et plus (aucune exception).

- Une xp d'arène de 1900 est requise (condition non indispensable/soumise à interprétation générale de la candidature).

- Vous devez disposer d'un client mumble , d'un casque et d'un micro en bon état de fonctionnement.

- Pour plus de réactivité, vous devez toujours avoir l'affichage des barres de vie adverses actif avec les couleurs de classes, qu'il s'agisse du skin d'origine ou de tout autre add-on tel que "TidyPlate". Disposer de l'add-on "Healers have to die" est aussi apprécié. En dehors de ça, votre interface vous appartient et ne concerne que vous.

- Si vous êtes accepté(e) au sein de la guilde, vous obtiendrez le grade de "recrue" et serez sujet à une période d'essai de 2 semaines dont s'en suivra votre adhésion définitive sous le grade de "Dévoué(e)" ou votre éventuel renvoi en cas de manque d'intégration ou en cas de problèmes divers (de caractère ou de manque d'esprit d'équipe par exemple).

- Une fois guildé(e), la lecture de notre rubrique dédiée aux recrues vous attend, c'est une étape indispensable à laquelle vous ne devez déroger.

- Lors de votre recrutement, vous ferez l'objet d'une soirée d'intégration durant laquelle nous vous mènerons dans une arène et vous opposerons à nos plus vaillants Dévoués devant l'ensemble de la guilde. Ces soirées ont pour but de créer une cohésion entre les nouvelles recrues et les "anciens" membres ainsi que de nous permettre de nous faire une idée de vos compétences.


II. Au sein de la guilde
- Nos évènements ont lieu en guilde. A partir de l’instant où vous vous connectez, vous devez être disponible pour la guilde et mobilisable. Sitôt qu'une bataille (sauvage, bg...) prend forme, votre intervention ainsi que votre présence sur mumble sont requises (à des fins stratégiques).

- Nous ne demandons aucune connexion fixe, toutefois nous cherchons à jouer avec des frères-d'armes, pas des fantômes. Une absence trop longue (plusieurs semaines) et injustifiée pourra vous mener à votre renvoi.

- Le Trèfle Noír n'a pas vocation à former de nouveaux joueurs au JcJ. Nous attendons de vous que vous postuliez avec un personnage aguerri aux pratiques du JcJ (controles, placements, teamplay) et que vous fassiez preuve de cohésion et de réactivité.

- En combat sauvage ou en rBG, vous devrez suivre les strats et foca assignées par les leads désignés (nos méthodes vous seront transmises). Évitez les prises d'initiatives, ce sont de fausses-bonnes idées qui peuvent anéantir l'effort commun car tout repose sur la coordination et l'application commune d'une directive précise.

- L'ambiance de la guilde n'est pas guindée contrairement à ce que l'on pourrait en penser. Nous ne voulons pas créer un espace de vie stressant : La distraction avant tout ! Cependant, même si la détente doit prendre le pas dans cette guilde, il est indispensable que la discipline prenne instantanément la priorité lorsqu'un combat prend place.


III. Comportement extérieur
- En temps que guilde de JcJ sauvage, nous avons notre propre définition de la limite entre ce qui se fait et ne se fait pas. Nous voulons préserver l'image d'une guilde fairplay dans notre attitude des avis des joueurs ennemis, à défaut de l'être dans notre façon de vivre le JcJ sauvage qui n'a, lui, aucun scrupule. Les emotes et les taunts sont donc proscrits.
lol c'est faux : C'est nous, pour nous et contre tous donc ne vous attendez jamais à un beau geste de notre part. Si on peut casser les dents de vos avatars et vous camper à faire de vous un producteur de gros sel, on le fera, et ce peu importe votre faction car c'est justement qui créée notre cohésion profonde.

- De par son implication et sa domination dans le paysage PvP du serveur, faire partie du Trèfle Noir vous vaudra de nombreuses invectives et critiques ouvertes allant de l'emote en combat jusqu'aux sujets à troll sur le forum officiel. Il vous est demandé d'éviter de répondre aux provocations sur toutes sortes de forums. Faites-en de même en jeu. Au pire et selon le cas, signalez-le aux officiers et laissez-les s'en occuper s'ils le jugent nécessaire.

Print this item